Vendredi 30 octobre 2020
Joies du Paradis
Christiane Karg, voix claire pour Mahler intime
Erinnerung - Gustav Mahler - Lieder

Très appréciée des habitués du festival de Salzbourg, où ses Suzanna et ses Pamina rappellent les grandes heures mozartiennes de Gundula Janowitz et de Lucia Popp (l’originalité du timbre en moins), Christiane Karg axe ce récital Mahler autour du lied "Das Himmlische Leben", sur un poème du Knaben Wunderhorn et extrait de la 4ème Symphonie dont il fait office de final. Double raison de s’y attacher : l’utilisation d’un rouleau de piano pneumatique Welte-Mignon immortalisant l’interprétation musclée de Mahler en personne, et le souvenir d’un concert à Bruges au cours duquel elle a chanté ce lied deux fois, avec orchestre et avec… le compositeur au piano. Ce temps retrouvé, techniquement acrobatique mais musicalement troublant, la montre à son meilleur, femme enfant célébrant les joies du Paradis. Outre "Ich ging Mit Lust" (Lieder und Gesänge), où Mahler lui fait aussi l’honneur de l’accompagner, c’est avec le bien actuel et pertinent Malcolm Martineau qu’elle suit le compositeur dans son « intimité musicale », un peu monochrome de timbre et monotone d’expression, loin des profondeurs parcourues par la plus attendue voix d’alto mahlérienne.
François Lafon 

Lieder aus Des Knaben Wunderhorn - Rückert-Lieder - Lieder und Gesänge aus der Jugendzeit
Christiane Karg (soprano), Malcolm Martineau, Gustav Mahler (piano)
1 CD Harmonia Mundi HMM 905338
1 h 07 min

mis en ligne le samedi 17 octobre 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.