Vendredi 23 février 2024
J'aime le son du cor le soir au fond des... symphonies
Quand Giovanni s'éclate avec Joseph...
Haydn 2032 Vol.13 « Hornsignal »

Avec ce Volume 13, on arrive pour la série Haydn 2032 à un total de quarante et une symphonies parues. Les trois qui nous parviennent aujourd’hui ont en commun des sonorités éclatantes, pas toujours de la même façon. Celle en ré n°31 (1765), dite « Mit dem Hornsignal » (Avec appel de cor), s’ouvre de manière spectaculaire par des fanfares de quatre (et non seulement deux) cors naturels : ces cors non de chasse mais de postillon, on les réentendra à des moments stratégiques de l’œuvre, y compris dans ses dernières mesures. L’Allegro initial comprend aussi d’agiles traits de flûte, et une mention spéciale est due à la façon dont est traité le finale à variations. La symphonie en la n°59 (1768) est dite « le Feu », sans doute parce qu’elle servit à un moment donné de musique de scène pour une pièce de théâtre avec incendie. Les cors brillent surtout dans son finale. La symphonie en ut n°48 (1769) est dite « Maria Theresia », du nom de la grande impératrice, pour une raison qui reste mystérieuse. Les cors alto n‘interviennent pas en solistes, mais sont pour beaucoup dans sa solennité (cf. en particulier son Menuet). A son superbe Adagio est rendue toute justice, sans qu’on le fasse traîner. On ne saurait dire que les versions proposées sont les meilleures de toutes, sauf peut-être pour la n°59, mais on est d’un bout à l’autre au sommet. Ce Volume 13 est un des plus mémorables.
Marc Vignal

Symphonies n°13 « Appel de cors », n°59 « le Feu » et n°48 « Maria Theresia »
Il Giardino armonico
Direction musicale : Giovanni Antonini
1 CD Alpha Classics Alpha 692 (Outhere)
1 h 20 min

mis en ligne le jeudi 2 mars 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.