Vendredi 18 octobre 2019
Formules à trouver
Les Freiburger déroulent les Brandebourgeois de Bach
Les Concertos Brandebourgeois

Six œuvres, six formules différentes, six manières d’aborder le concerto à plusieurs solistes : résoudre l’équation des Brandebourgeois n’a rien d’évident. Le Freiburger Barockorchester, l’un des plus éminents ensembles baroques, ne manque pas de qualités pour trouver la bonne solution. Mais si on n’est pas complètement déçu par cette lecture sage, aucun des concertos ne suscite vraiment l’enthousiasme. Dans un orchestre qui a le sens du jeu collectif, la virtuosité des musiciens se fond dans l'ensemble mais peine à s’imposer individuellement. Rien de saillant, rien de choquant, la cohérence globale est privilégiée au détriment de l’éclat des parties. C’est dans les concertos qui demandent surtout un jeu collectif que cette formule fonctionne le mieux : le dialogue spirituel dans le mouvement du sixième, la course haletante dans le finale du troisième sont de vraies réussites. Mais dans les concertos où Bach met en vedette certains instruments les Freiburger sont irréprochables mais un peu timorés, comme s’ils avaient peur des feux de la rampe : les cors dans le premier concerto jouent très sobrement mais sans éclat, la trompette du deuxième concerto semble surtout ne pas vouloir se faire remarquer, et le solo du clavecin dans le cinquième paraît bien long. A comparer avec les versions de Diego Fasolis ou Reinhard Goebel, autrement plus intrépides.
Pablo Galonce

Les Six Concertos Brandebourgois
Freiburger Barockorchester
2 CD Harmonia Mundi

mis en ligne le vendredi 21 mars 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.