Mardi 19 juin 2018
Fauré étoilé
Quatre compères en immersion totale pour une réussite exceptionnelle
Horizons

« S’élever le plus loin possible au-dessus de ce qui est » : la formule de Fauré appliquée à la musique vaut pour cette interprétation exceptionnelle des quatre Sonates, du Trio, de l’Horizon chimérique et d’un premier choix d’œuvres pianistiques. Il aura fallu plus de dix ans aux musiciens pour jouer et peaufiner en concert une intégrale de sa musique de chambre, avant d’en saisir le langage défini par Jankélévitch comme « nonchalant et perpétuellement mobile » – le violoncelle de Raphaël Merlin dans Papillon, op. 77 –, « mystérieux et limpide » à l’image du violon de Pierre Fouchenneret dans les Sonates, op. 13 et 108 –, « lointain et proche, distant et passionné » comme le piano si funambule de Simon Zaoui. Difficile de succéder à Maurane (XCP) et Souzay (Philips) dans L’Horizon chimérique : pourtant le ténor David Lefort, au timbre si élégamment chaleureux, y parvient avec une simplicité et un chic qui confèrent à cet ultime cycle vocal toute sa noblesse. Les quatre compères sont en immersion totale dans l’univers harmonieux et intime de Fauré, « patent et latent comme une âme » (Jankélévitch). Des chefs d’œuvres étoilés, désormais à portée de main – et pour longtemps…  
Franck Mallet

Fauré : Trio, op. 120 ; Andante, op. 75 ; Nocturne n° 12, op. 107 ; Papillon, op. 77 ; Sonates n°s 1 & 2, op. 13 & 108 ; Nocturnes n° 11, op. 104 n° 1 & n° 13, op. 119 ; Sonates n°s 1 & 2, op. 109 & 117 ; L'Horizon chimérique, op. 118 ; Romances, op. 69 & op. 28 ; Berceuse, op. 16
Pierre Fouchenneret (violon), Simon Zaoui (piano), Raphaël Merlin (violoncelle), David Lefort (piano)
1 CD Aparté AP 162 (distr. PIAS)
2 h 32 min

mis en ligne le jeudi 1 mars 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.