Samedi 24 février 2024
Fanal puissant
Schumann, un accomplissement, par Le Trio Wanderer
Complete Piano Trios

Pas moins de trois décennies pour méditer leur Schumann : c’est dire à quel point ce double album fait figure d’accomplissement pour les Wanderer. D’enregistrements (nombreux) en concerts (idem), on a pu suivre leur ascèse, qui ne signifie pas assèchement mais libération de l’esprit. Jamais porté sur le sentimentalisme, Vincent Coq (piano), Jean-Marc Phillips-Varjabedian (violon) et Raphaël Pidoux (violoncelle) atteignent ici à l’équilibre parfait : associés avec Christophe Gaugué (alto) et Catherine Montier (violon), ils éclaircissent sans l’alléger le touffu Quatuor op . 47 et vont très loin dans l’introspection nécessaire au Quintette op. 44. Les trois Trios les trouvent tels qu’en eux-mêmes : tout à dire, rien à prouver, assumant l’épuisant jeu de piste des atmosphères déroutantes et des textures efflorescentes. Le si difficile Trio op.63 en trouve une évidence nouvelle et le moins aimé Trio op. 110 une accessibilité rarement atteinte. Le pari était risqué, face à quelques monuments chers aux discophiles, tel le Quintette par Arthur Rubinstein et le Quatuor Guarneri. Pour s’aventurer sans se perdre dans la forêt schumannienne, il fallait un fanal puissant. Le voici.
François Lafon

Trois Quintettes avec piano – Quatuor et Quintette avec piano op. 44 et 47 – Phantasiestücke op. 88
Trio Wanderer, Christophe Gaugué (alto), Catherine Montier (violon)
2 CD Harmonia Mundi HMM 902 344.46
2 h 33 min

mis en ligne le mardi 1 juin 2021

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.