Mercredi 14 novembre 2018
Etat brut
Un Beethoven mode, sans sous-texte surajouté
Concerto pour piano n° 1 - Symphonie n° 5

Au lieu de mettre - tendance actuelle - la charrue avant les bœufs en enregistrant une œuvre avant de l’étrenner en concert, Cédric Tiberghien et Enrique Mazzola nous offrent là le résultat d’une collaboration de cinq années de travail commun autour des cinq Concertos pour piano et orchestre de Beethoven. « Nous avons voulu partir du texte et le livrer à l’état brut. Pas besoin d’y ajouter d’effets ou de maquillage », explique le pianiste. « Eliminer tout ce qui est inutilement ajouté par la ou les traditions d’interprétation », renchérit le chef. Résultat probant pour ce premier Concerto (en fait le 2ème composé), encore classique. Avec un Orchestre de l’Ile-de-France aux sonorités inhabituellement « anciennes », la musique caracole, ut majeur en bataille, pianiste et chef sur la même longueur d’ondes, s’attardant quand même sur un Largo finement négocié. Les nostalgiques d’un temps où l’on regardait davantage en avant (Brahms, voire Bruckner) que vers l’arrière (Mozart, Haydn) pour interpréter Beethoven souffriront un peu plus à l’écoute de la 5ème Symphonie, jouée très mode, c’est-à-dire vite et sans sous-texte surajouté, plus occupée à nous faire apprécier le génie du développement qui l’anime à partir du célébrissime motif initial qu’à nous faire sentir « le destin qui frappe à la porte ». En prime : la petite fugue pour piano H 64, datant de la même époque que le Concerto, en ut majeur, tonalité "d'arrivée" de la Symphonie. Belle tenue de l’Orchestre, dont Mazzola est le directeur musical depuis 2012, trop souvent négligé dans la cohorte des phalanges franciliennes. 
François Lafon

Concerto pour piano et orchestre n° 1 en ut majeur - Symphonie n° 5 en ut mineur - Fugue en ut majeur WoO215 Hess 64
Cédric Tiberghien (piano)
Orchestre National d'Ile-de-France
Direction musicale : Enrique Mazzola
1 CD NoMadMusic NMM 055
1 h 13 min

mis en ligne le dimanche 14 octobre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.