Mercredi 23 janvier 2019
Du grand art
Trois Grands Motets de de Lalande excellemment servis à Versailles
Michel-Richard de Lalande - Grands Motets

Chantre, violoniste, organiste, et finalement Surintendant de la Musique de la Chambre pendant plus de trente ans, favori de Louis XIV à l’égal de Lully, Michel Richard de Lalande (1657-1726) n’a pourtant rien inventé. Il doit sa renommée aux Grands Motets, dont l’invention est attribuée à ses prédécesseurs à la Surintendance, Henry du Mont (1610-1684) et Pierre Robert (1618-1699), maîtres qu’il a d’abord suivis (le Venite, exultemus Domino en est l’illustration), pour s’en émanciper et mener, avec peu d’autres (Charpentier, Gilles, Campra) le genre à son apothéose. Sous son influence, mais surtout celle de Louis XIV, les Grands Motets, œuvres de grande ampleur aussi bien en durée qu’en effectifs vocaux et instrumentaux mobilisés à de rares occasions royales, sont devenus de plus en plus « opératiques » : le Dominus regnavit en témoigne, avec ses scènes contrastées, des chanteurs solistes qui doivent pouvoir passer de la scène à la tribune, des chœurs puissants - et la richesse orchestrale n’est pas en reste. Genre exigeant, il exige l’excellence du Centre de musique baroque de Versailles (ses chantres, ses chœurs) et du Collegium Marianum pour la partie orchestrale, avec en tête d’affiche ces connaisseurs patentés du chant baroque que sont Chantal Santon-Jeffery, Reinoud van Mechelen, sans oublier François Joron et Lisandro Abadie. Avec eux, le critique en est réduit à vétiller : ces Grands Motets dirigés par Olivier Schneebeli sont du grand art.
Albéric Lagier 

Michel-Richard de Lalande : Venite, exultemus Domino ; De profundis ; Dominus regnavit
Chantal Santon-Jeffery (soprano), Reinoud van Mechelen (haute-contre), François Joron (taille) et Lisandro Abadie (basse-taille).
Les Pages et les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles, Collegium Marianum
Direction musicale : Olivier Schneebeli
1 h 18 min

mis en ligne le jeudi 13 décembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.