Vendredi 3 avril 2020
Dialogue imaginaire
Le Quatuor Varèse allie souplesse et multiplicité du style
Quatuor Varèse - 1893

Modeste et raffinée alternative instrumentale à l'opéra italien au tournant du XXe siècle, le précieux Crisantemi, composé par Puccini en 1890 pour quatuor à cordes (et réutilisé trois ans plus tard dans son Manon Lescaut), s'intercale avec goût entre l'énergie débordante du Quatuor n° 12 « Américain » de Dvorak (1892) et l'unique Quatuor de Debussy, aussi énergique, mais porté par un tout autre souffle, en 1893, celui d'un individualisme forcené. Fidèle à ses combinaisons discographiques sortant des sentiers battus, à l'image de son premier album réunissant Thomas Adès, Dutilleux et Ravel (voir ici), le Quatuor Varèse réitère avec candeur ce « dialogue imaginaire » qui lui va à ravir. Romantisme délicat avec Puccini, syncope néo populaire et mélodies tourbillonnantes avec le Bohémien Dvorak tombé amoureux du « Nouveau Monde » - et variété des climats et du contraste avec Debussy, plongé dans un rêve intérieur d'arabesques lointaines et de danses lascives. Le Quatuor Varèse se distingue de nouveau par la qualité de ses interprétations qui allient souplesse, multiplicité du style et registre infini du coloris.     
Franck Mallet

Dvorak : Quatuor n° 12 opus 96 - Puccini : Crisantemi - Debussy : Quatuor en sol mineur L.85 opus 10
Quatuor Varèse
1 CD NoMadMusic NMM 068 (dist. PIAS)
59 min

mis en ligne le lundi 3 février 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.