Jeudi 23 mai 2019
De l'alpha à l'omega
L'essentiel (ou presque) de Lutoslawski en une petite heure
Lutoslawski

Le compositeur Witold Lutoslawski (1913-1994), un des grands représentants de la musique polonaise au XXème siècle, passe les années de guerre à jouer du piano dans les cafés de Varsovie pour gagner sa vie. La période 1945-1955 le voit travailler pour les écoles, les théâtres ou la radio. C’est l’époque de la Petite Suite pour orchestre (1950-1951), en quatre mouvements assez brefs, admise par la critique officielle. Créé en 1954 par le chef d’orchestre Witold Rowicki, son commanditaire et dédicataire, le Concerto pour orchestre témoigne par son ampleur de conception d’autres ambitions. Il s’inscrit dans une série d’ouvrages ainsi intitulés dus à Kodaly, Bartok, Eliot Carter ou encore Michael Tippett, et mène au sommet les tendances folklorisantes du compositeur, avec un vaste troisième et dernier mouvement en forme de « passacaille baroque ». Le folklore n’est ici que point de départ. Des quatre symphonies, la première est de 1947, la dernière de 1993, entendue un an avant la mort de l’auteur. En un seul mouvement, ou plutôt en deux mouvements soudés l’un à l’autre, c’est la plus courte, la plus sombre, la plus dramatique. Comme souvent chez Lutoslawski, le discours hésite d’abord, puis prend une direction nette. L’œuvre semble se terminer dans le rêve, mais son geste conclusif est puissant, abrupt. Ce CD permet de suivre Lutoslawski du tout début à l’extrême fin de son évolution. Il ne remplace par l’intégrale des symphonies par Salonen et la Philharmonie de Los Angeles (Sony) mais s’y ajoute à merveille. Il permet et comparer deux visions assez différentes de la Symphonie n°4, celle d’Urbanski étant la plus courte : 18 minutes 43 secondes au lieu de 21minutes.
Marc Vignal

Concerto pour orchestre ; Petite Suite ; Symphonie n°4
Orchestre de la radio (WDR) de Hambourg
Direction musicale : Krzysztof Urbanski
1 CD Alpha-Classics Outhere Alpha 232
57 min

mis en ligne le dimanche 1 mai 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.