Dimanche 5 février 2023
Cubisme et astringence
Imbroglio esthétique sous la férule de Patricia Kopatchinskaja
 
Le même, pas pareil
Augustin Dumay-Maria Joao Pires
autrement plus inspirés dans Beethoven
Le monde selon George Antheil

La violoniste Patricia Kopatchinskaja enregistre ses albums en disséquant les époques et les œuvres, parfois non une certaine confusion – voir ici). Certes, Antheil, Cage et Feldman sont américains, mais la Sonate n° 1 du premier (1923), pochade qui se voulait moderniste en 1923 dans sa justaposition de blocs à la manière d’un tableau cubiste, souffre de sa confrontation avec l’ascétisme webernien qui prélude aux œuvres des années 1950 de Feldman (Piece for violin and piano et Extension 1) et Cage (Nocturne) – autrement plus intenses. La présence de la Sonate n° 7 op. 30 n° 2 de Beethoven se justifie, elle, par une « analyse » qu’Antheil inséra dans son autobiographie Bad boy of music, qui voit dans les différents thèmes l’orchestration d’un triangle amoureux : mari, épouse et maîtresse… À défaut d’une nouvelle intégrale des dix sonates, il faut donc se contenter de cette version isolée qui se veut différente, à la fois par l’amusant visuel du CD et son interprétation : sa précipitation du rythme, comme un échange à fleurets mouchetés (1er mouverment) et son intensification du caractère (les roulements martelés du final), non sans violenter les cordes. À ce prix-là, l’Adagio cantabile » (2ème mouvement) ne chante guère, si ce n’est poussivement au piano, tandis que le violon se contente de poses affectées. Beethoven a-t-il besoin d’être aussi sec ?                                              
Franck Mallet

Feldman : Piece for violin and piano ; Extension 1 - Beethoven : Sonate n° 7, op. 30 n° 2 - Cage : Nocturne - Antheil : Sonate n° 1 pour violon et piano
Patricia Kopatchinskaja (violon), Joonas Ahonen (piano)
1 CD Alpha-Classics Alpha 797 (Outhere)
1 h 03 min

mis en ligne le jeudi 19 janvier 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.