Dimanche 5 février 2023
Combat de Maures sous le Premier Empire
Un grand opéra de Cherubini efficacement dirigé par György Vashegyi
Les Abencérages ou L’étendard de Grenade

Dix ans après Anacréon, Cherubin retrouve avec Les Abencérages la scène nationale qu’est l’Opéra (Académie impériale de musique). La première, le 6 avril 1813, est troublée par l’arrivée en plein spectacle de Napoléon et de Marie Louise, et il n’y aura que vingt représentations. Il ne s’agit plus pour Cherubini d’un opéra comique avec dialogues parlés, mais d’un grand opéra à la française dans la lignée de La Vestale de Spontini (1807) et avec le même librettiste, Etienne de Jouy. On est à Grenade au XVème siècle, alors que les Maures dominent encore une partie de l’Espagne. L’intrigue découle de la rivalité entre deux tribus maures, les Zégris et les Abencérages. Au début, trois dignitaires Zégris jurent la perte du général Almanzor, un Abencérage, qui a conclu une alliance avec Gonzalve de Cordoue, général espagnol, et doit épouser Noraïne, du sang royal des Zégris. Au cours d’une campagne victorieuse contre les Maures, Almanzor perd l’étendard de Grenade, ce qui est puni par l’exil et la mort. En réalité, on le lui a dérobé par traîtrise à l‘instigation des Zégris. A la fin, Zégris et Abencérages se réconcilient, au grand bénéfice des Espagnols, et Gonzalve accueillera bientôt les heureux époux à la cour d’Isabelle la Catholique. Après une vaste ouverture au parfum parfois italien, airs, récitatifs, ensembles et chœurs se succèdent rapidement avec diversité et non sans finesse, sous la direction efficace de György Vashegyi. On regrette simplement de ne pas toujours bien comprendre les paroles. La présente réalisation dure une quarantaine de minutes de plus que celle de Peter Maag (Milan 1975), et il faut saluer ce retour d’un ouvrage fort et emblématique.
Marc Vignal
 

Les Abencérages ou L’étendard de Grenade
Anaïs Constans (soprano), Egdaras Montvidas (ténor), Thomas Dolié (baryton), Artavazd Sargsyan (ténor), Philippe-Nicolas Martin (baryton), Tomislav Lavoie (basse), Douglas Williams (baryton-basse)
Orfeo Orchestra, Purcell Choir
Direction musicale : György Vashegyi
3 CD Livre-Disque Bru Zane, Opéra Français 34
2 h 46 min

mis en ligne le lundi 2 janvier 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.