Lundi 24 février 2020
Collection de madeleines
Marina Chiche et Aurélien Pontier, sensibilité à fleur de cordes
Post-scriptum

C’est le genre de programme qui s’appelle parfois bis, rappels, bravos ou et encore. Mais pour autant de petites pièces pour violon et piano qui peuvent terminer un concert après une œuvre plus consistante, Post-scriptum est plus élégant. Marina Chiche le sait bien, qui, dans un joli texte, raconte ses émotions de débutante et ses admirations pour des maîtres, Heifetz, Oïstrakh et Stern. Cet enregistrement est ainsi un album d’hommage plus qu’une collection de mélodies en dilettante, avec un dialogue très réussi entre un violon tantôt langoureux tantôt pétillant et un piano attentif. Kreisler est à l’honneur, naturellement, un violoniste-compositeur comme lui, c’est pain béni pour toutes les générations qui l’ont suivi, et les arrangements de Rachmaninov, Schumann et Debussy par Heifetz sont des petits bijoux. Plus rares, Banjo & Fiddle de l’Américain William Kroll apporte sa touche dépaysante, et Hebrew Melody, du Russo-américain Joseph Achron, violoniste-compositeur, lui aussi, achève de donner à cet enregistrement son côté original et séduisant.
Gérard Pangon

Pièces de Kreisler, Kroll, Mendelssohn, Mozskowski/Sarasate, Rachmaninov, Korngold, Godowsky, Achron, Foster, von Paradis/Dushkin, Fauré, Schumann, Debussy, Sarasate
Marina Chiche (violon), Aurélien Pontier (piano)
1 CD NoMadMusic NMM072
1 h 01 min

mis en ligne le vendredi 14 février 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.