Dimanche 5 février 2023
Classicisme teinté de romantisme
Les Van Kuijk dans Mendelssohn, entre énergie et douceur
Mendelssohn - Complete String Quartets vol.1

Baigné depuis toujours dans la musique, Félix Mendelssohn, pas encore ado, joue aux concerts donnés régulièrement dans la maison familiale, compose des petites pièces pour piano, des lieder, des quatuors avec piano, et à quinze ans en 1824, sa première symphonie. Trois ans plus tard, il écrit son Quatuor n°2 opus 13 qui ouvre le premier volume d’une intégrale de ses quatuors à cordes par le Quatuor van Kuijk. Quatuor de jeunesse, donc, mais composition déjà aboutie où le romantisme le dispute au classicisme, sans pour autant le détruire, selon la formule du musicologue Alfred Einstein. Le Quatuor van Kuijk l’interprète dans cet esprit, en conservant cet équilibre qui se manifeste dans l’entrelacs des quatre instruments, sans explosion de l’un ou l’autre, mais avec une douceur qui accentue le côté sombre du premier mouvement. C’est à travers des violences rythmiques que la jeunesse de Mendelssohn s’exprime le plus, et là les van Kuijk s’en donnent à cœur joie dans l’Intermezzo du Quatuor opus 13 comme dans la Canzonetta du Quatuor opus 12 qu’ils attaquent tambour battant. Dans le Quatuor opus 44 n°1, ils jouent tout à l'énergie, perdant ainsi un peu l’élégance des phrasés manifestée jusque là.
Gérard Pangon

Quatuors n°2 en la majeur opus 13, n°1 en mi bémol majeur opus 12, en ré majeur opus 44 n°1
Quatuor van Kuijk
1 CD Alpha-Classics Alpha 873 (Outhere)
1 h 22 min

mis en ligne le vendredi 6 janvier 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.