Mardi 21 août 2018
Bonjour tristesse
Petits chants de femmes et Grande Guerre
Paroles à l\'absent

1914 oblige, voici un CD consacré à des chœurs pour femmes, la plupart a capella, composés de 1887 à 1919, florilège de la musique française de cette époque, chants qu’auraient pu entendre ou interpréter les épouses, fiancées, ou sœurs esseulées par la Grande guerre. Il n’y a pas véritablement de chants qui évoquent directement ces soldats absents pour un moment ou pour toujours, à part Trois beaux oiseaux du Paradis de Maurice Ravel (1915). Cette pièce est aussi une exception dans cette programmation, par sa verve lumineuse. De Chausson à Caplet et à Lili Boulanger, ces chants, tels que dirigés Simon-Pierre Bestion et interprétés par Le Chœur Luce del Canto, ont pour caractéristique de traduire avec une intensité implacable ce qu’est le sentiment de nostalgie – une nostalgie profonde, comme sans issue. Il ajoute ainsi, avec grâce et poésie certes, à la morosité ambiante. Le résultat est troublant, mais à ne pas mettre entre toutes les mains au moment de l’hiver.
Albéric Lagier 

Pièces vocales de Caplet, Chausson, Ravel et Boulanger
Choeur Luce del Canto
Direction musicale : Simon-Pierre Bestion
1 CD NoMadMusic
59 min

mis en ligne le samedi 20 décembre 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.