Samedi 28 janvier 2023
Banquet polychrome
L’art du ballet à l’époque des Années folles décliné avec brio
Ballets

Musiques de ballet, certes, mais tout autant appréciées au concert,  à l’orchestre ou au piano. Partition virtuose si l’en est, la suite en 3 mouvements de Petrouchka destinée par Stravinsky à Arthur Rubinstein, en 1921, met en relief les possibilités harmoniques et percussives de l’instrument tout en repoussant les capacités techniques de la main ; une virtuosité qui « s’entend ici dans son sens vertueux, intelligemment pensée et écrite », selon Jean-Baptiste Fonlupt : l’interprète se rie des difficultés et esquisse même un sourire narquois dans le II (Chez Petrouchka), quand il ne varie pas à l’infini le charivari grandiose du III La Semaine Grasse ! Un piano grand spectacle qui fait merveille dans le théâtre tout aussi chaotique de Roméo et Juliette de Prokofiev, avec quatre extraits, dont la finesse de  Juliette, petite fille, le si dansant Mercutio et l’implacable Montaigus et Capulets, le tube. On peut préférer des Valses nobles et sentimentales de Ravel moins distantes : Jean-Baptiste Fonlupt y recherche avant tout le catalogue de mouvements plus que l’expression – à l’inverse, Alexandre Tharaud (HM) et Alice Ader (Fuga Libera) y chantent davantage. Le tourbillon tragique de La Valse du même Ravel réussit mieux à l’interprète qui, à partir de sa propre version, compromis entre celle pour orchestre et celle pour deux pianos, lui apporte une touche de sensualité, voire d’érotisme pour une joyeuse polychromie – quel festin !                                                
Franck Mallet

Stravinsky : Suite de Petrouchka - Ravel : La Valse ; Valses nobles et sentimentales - Prokofiev : 4 extraits de la Suite de Roméo et Juliette
Jean-Baptiste Fonlupt (piano)
1 CD La Dolce Volta LDV 104
1 h 07 min

mis en ligne le lundi 28 novembre 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.