Mercredi 20 mars 2019
Amitiés franco-hongroises
Les Fêtes de Polymnie en grande pompe
Les Fêtes de Polymnie

1745 : Rameau est nommé Compositeur du Cabinet du Roi, et après (presque) six ans d’absence de la scène lyrique, revient en force avec ses quintuplés – quatre opéra-ballets (La Princesse de Navarre, Les Fêtes de Polymnie, Le Temple de la Gloire et Les Fêtes de Ramire) et une comédie lyrique (Platée). Les Fêtes de Polymnie sont peu représentées : elles sont pourtant un des sommets de Rameau en matière de grand opéra à la française. Il y fait preuve d’une inventivité harmonique impressionnante et d’une originalité qui ne craint pas les reprises d’œuvres précédentes (Hippolyte et Aricie, Dardanus) ou en annonce d’autres (Les Boréades). Le prologue est tout entier dédié à la grandeur de Louis XV qui sortait (miraculé) d’une fièvre maligne grave au point de justifier l’extrême-onction, et (vainqueur) de la bataille de Fontenoy, fait rare avec les Anglais. L’opéra en lui-même mêle chants, danses, chœurs, machineries et symbolisme franc-maçon : le spectacle est complet. On attendrait William Christie, Emmanuelle Haïm ou Jérémie Rhorer : eh non, il s’agit d’une production franco-hongroise pilotée par György Vashegyi. Il s’y montre plus français que français, insistant sur les couleurs et les grandeurs orchestrales de la partition. La distribution franco-hongroise (Véronique Gens, Aurélia Legay, Emöke Barath, Mathias Vidal, Marta Stefanik), fait preuve d’un bel équilibre, de la parfaite diction due à Polymnie, et d’une expressivité en phase avec l’exotisme bucolique du livret. Bel hommage à l’amitié franco-hongroise qui n’allait pas tarder (Traité d’Aix-la-Chapelle, 1748).
Albéric Lagier

Les Fêtes de Polymnie
Véronique Gens, Aurélia Legay, Emöke Barath, Mathias Vidal, Marta Stefanik, Thomas Dolié, Domonkos Blaszo.
Orfeo Orchestra, Purcell Choir.
Direction musicale : György Vashegyi.
2 CD Glossa GCD 923502
2 h 07 min

mis en ligne le vendredi 13 mars 2015

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.