Mercredi 20 mars 2019
Allons enfants
Adaptations et détournements de notre hymne national
La Grande Guerre en Marseillaises

Depuis qu’elle existe, la Marseillaise a été mise à toutes les sauces : mélodie telle quelle, paroles adaptées au gré des circonstances. En particulier lors de la première guerre mondiale, elle a fait l’objet de maintes adaptations et appropriations, d’une foule de détournements ayant l’avantage d’être facilement mémorisés et donc diffusés. Ce CD en présente une vingtaine de spécimens, en provenance des poilus au front aussi bien que de l’arrière. Les textes seraient-ils aujourd’hui politiquement corrects ? Sans doute pas, mais la question n’est pas là. « Contre nous de la barbarie l’étendard sanglant est levé », proclame la Marseillaise de 1914. Celle de 1915 annonce que « Demain l’Alsace et la Lorraine seront françaises comme avant », et celle de la Victoire que « C’en est fait de la tyrannie ». Ne sont oubliés ni les usines  (« Ouvriers en métallurgie, faites un colossal effort »), ni le canon de 75 (« Il est une arme très puissante qui semblait être dans l’oubli »), ni les morts (« Dans nos plaines où l’Allemagne de notre sang remplit les fleurs »). C’est chanté avec conviction par Jean-Philippe Lafont, avec au piano Cyrille Lehn, qui improvise aussi : sur la Marseillaise, mais également sur la Madelon, Sambre et Meuse et la Chanson de Craonne. Une surprise à la fin : le Parti des Travailleurs Allemands s’est approprié la  Marseillaise en 1864, et on entend cette version dans un enregistrement de 1928. Et il y eut des précurseurs : « Vengeons, vengeons du grand Henri l’illustre rejeton », chantaient sous la Révolution les royalistes après l’exécution de Louis XVI.
Marc Vignal

Jean-Philippe Lafont (baryton), Cyrille Lehn (piano)
1 CD Hortus 140
1 h 01 min

mis en ligne le jeudi 19 janvier 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.