Lundi 1 juin 2020
Allô, la Terre ?
Un tour du monde entre danse, litanie et transe par la pianiste Isil Bengi
HiKAYE

Privilégiant ses origines familiales multiples (turque, yougoslave, grecque, arménienne…), la pianiste Isil Bengi a rassemblé des pièces inspirées par la musique traditionnelle, où le rythme prime. Ainsi, les Huit danses des îles grecques de Konstantinidis (1903-1984) claudiquent, tandis que des Six Danses du Yougoslave Mokranjac (1923-1984) s’exhalent des mélodies soyeuses et serpentines. Rivalisant sans peine avec la technique bartokienne, l’éblouissement pianistique (Toccatina, Sassoun Dance !) que produisent les Six tableaux de l’Arménien Badadjanian (1921-1983), justifie amplement le commentaire de l’interprète, qui les qualifie de : « piliers sur lesquels tout le programme se construit. » Entre répétition et transe, les quelques six minutes du triptyque miniature Jeux du Belge Stéphane Galland (né en 1969) est la seconde pièce majeure de cet album à découvrir grâce au jeu volubile de la pianiste – auquel s’ajoutent les compléments plus « classiques » que sont les partitions de Bloch, Franck, ainsi que la profondeur incommensurable du Takemitsu de Litanie.    
   Franck Mallet

Konstantinidis : Huit Danses des îles grecques - Babadjanian : Six Tableaux - Mokranjac : Six Danses - Galland : Jeux - Franck : Danse lente - Takemitsu : Litanie - Bloch : Ex-voto - Erkin : Duyuslar
Isil Bengi (piano)
1 CD Fuga Libera FUG 759 (dist. Outhere)
1 h

mis en ligne le mercredi 1 avril 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.