Samedi 28 janvier 2023
Afrique fantôme
Redécouverte du répertoire afro-américain de W. Still et W. Dawson
African American Voices

Belle (re)découverte que ces œuvres afro-américaines de la première moitié du XXe siècle sous la houlette du chef d’orchestre Kellen Gray à la tête de l’Orchestre national royal d’Écosse (RSNO) – même si la 1ère Symphonie « Afro-american » de Still (1931) a connu déjà plusieurs enregistrements, dont ceux dirigés par Neeme Järvi (Chandos) et Paul Freeman (Cedille). De formation classique, Still combine avec esprit traditions européenne et folklorique, tonifiées par la scansion du blues et la psalmodie du chant religieux : trompettes en sourdine dans le 1er mouvement « Longing », mood « ivesien » des cordes et des vents enlacés dans le 2ème « Sorrow », marche country des cuivres au 3ème « Humor » et résolution grandiose de tout l’orchestre dans le rondo final « Aspiration ». Kellen Gray s’attache aux moindres détails de la partition chaleureuse de Still, tandis qu’il s’amuse des élans romantiques et des changements continuels du rythme qui bousculent la Negro Folk Symphonie de Dawson (1899-1990), compositeur bien connu par ailleurs des chœurs pour ses arrangements de spirituals. Composée en 1934, l’œuvre connut une révision en 1952, nourrie de rythmes plus saillants, que Stokowski créa et enregistra à Philadelphie. Proche de l’Adagio de Barber, Lyric for strings (1946, rev. 1990) de George Walker associe avec finesse chromatisme et dissonance.
Franck Mallet

Dawson : Negro Folk Symphony (1934, rev. 1952) - Walker : Lyric for strings (1946, rev. 1990) - Still : Symphonie n° 1 "Afro-American" (1931)
Orchestre national royal d'Écosse
Direction musicale : Kellen Gray
1 CD Linn CKD 699 (distribué par Outhere)
1 h 01 min

mis en ligne le mercredi 7 décembre 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.