Mardi 15 octobre 2019
A côté de l’essentiel
Le Schumann franc et massif du pianiste Jon Nakamatsu
Sonate n° 2 – Papillons - Carnaval

Rachmaninoff, Gershwin et Lukas Foss, mais aussi Brahms, Liszt et Chopin : Jon Nakamatsu, médaille d’or au Concours Van Cliburn en 1997, est de ces pianistes au répertoire sans œillères, à la technique d’acier et au son percutant, capables de s’imposer dans les vastes auditoriums du Nouveau Monde. Son Schumann est véloce, virtuose, disert, servi par une prise de son réverbérée qui donne au piano des couleurs cuivrées, voire métalliques. La 2ème Sonate, œuvre concise et fiévreuse (« Aussi vite que possible », indique le compositeur pour le premier mouvement) ne s’en porte pas trop mal. Mais pourquoi s’être attaqué aux Papillons, suite de piécettes expressives mettant en scène des personnages de roman (ceux de L’Age ingrat, de Jean-Paul Richter) préfigurant le duo Eusébius-Florestan, et surtout à sa suite logique le Carnaval, génial kaléidoscope d’instantanés, requérant légèreté de touche et sens aigu de l’allusion ? Avec son jeu franc et massif, Jon Takamatsu passe à côté de l’essentiel.
François Lafon

Sonate n° 2 – Papillons - Carnaval
Jon Nakamatsu (piano)
1 CD Harmonia Mundi USA HMU 907503
1 h 05 min

mis en ligne le dimanche 27 avril 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.