Lundi 15 octobre 2018
Théâtre pendant la Semaine Sainte
Des Leçons de Ténèbres qui manquent d'ombres
François Couperin - Leçons de Ténèbres & Motets

Écrites pour les offices de fin de nuit (matines et laudes) des trois derniers jours de la Semaines Sainte, ces Leçons de Ténèbres se déroulaient à la lumière de cierges qu’on éteignait les uns après les autres à la fin de chaque psaume – symbole de l’abandon progressif du Christ par ses disciples à ce moment du jour, tandis que la lumière de l’aube apparaissait comme celle de la résurrection. Cette mise en scène impressionnante, établie sur les textes des Lamentations de Jérémie, avait ainsi une dimension théâtrale qui attirait la foule nombreuse des aristocrates privés de salle de spectacle lors de la dernière semaine de Carême. Sur le plan de l’écriture musicale, les Ténèbres empruntent au genre de la mélodie monodique avec basse continue (plain-chant). Elles sont conçues pour mettre en valeur le texte, avec une profusion des techniques savantes, telles que " descentes chromatiques, mélodie heurtée, déploration sur basse obstinée, retards mélodiques… " ainsi que le rappelle la passionnante présentation de Sébastien Gaudelus. Dans ce délicat équilibre entre la recueillement et la théâtralité, Chantal Santon Jeffrery et Anne Magouët penchent résolument en faveur de cette dernière, soutenue par un Ensemble Les Ombres au contraire tout en délicatesse et suavité. Le programme se poursuit avec des versets et un Agnus Dei interprétés sur le même parti, et se clôt par des Motets à voix seule, pour la première fois portés au disque. Ils trouvent en Benoit Arnould (basse) une voix qui, par ses équilibres et sa sensualité - ses ombres - paraît donner une leçon magistrale aux interprètes des Leçons. 
Albéric Lagier

Première Leçon de Ténèbres à deux voix pour le Mercredi saint ; Quatre versets du psaume Mirabilia testimonia tua composé et chanté par ordre du Roy ; Agnus Dei de la Messe propre pour les couvents de religieux et religieuses ; Salvum me fac Deus
Chantal Santon-Jeffery et Anne Magouët (dessus), Benoît Arnould (basse)
Ensemble Les Ombres
Direction musicale : Margaux Blanchard, Sylvain Sastre
1 CD Mirare MIR358
1 h 02 min

mis en ligne le mercredi 18 juillet 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.