Dimanche 25 août 2019
Sereine nostalgie
Christophe Rousset et les Talens Lyriques au chevet de Louis XIV
François Couperin - Concerts Royaux

Royaux, parce que joués devant Louis XIV, ces Concerts ont été conçus autant pour le clavecin que pour formation de chambre avec des instruments suggérés mais non obligés par François Couperin, dit Le Grand - comme son souverain qui ne lui a pourtant pas donné les postes qu’il méritait. Face aux contrefaçons, Couperin se résolut à publier un recueil officiel en 1724 qui fait apparaître que ces Concerts sont, au moins pour ce qui concerne les deux premiers, composés de pièces autonomes regroupées par tons, sans former de Suites complètes : pas de Courante dans les Premier et Deuxième concerts, auquel il manque aussi la Sarabande. Leur état d’inachèvement, leur liberté de ton, ne sont peut-être pas pour rien dans la force de nostalgie qui s’en dégage, celle de la fin d’époque qui en annonce une autre, avec le développement de la musique de chambre. Sous la direction de Christophe Rousset, les membres des Talens Lyriques donnent à chaque Concert ce qui a pu en manquer au précédent, avec en apothéose le 4ème et dernier, où la nostalgie fait peu à peu place à une surprenante gaîté : une nouvelle ère s’annonce, semble nous dire Couperin sans prendre trop de risques - Louis XIV avait 77 ans, et le 1er septembre 1715, une gangrène sénile l’emportera. Au fil de ses nombreux enregistrements, Christophe Rousset s’affirme comme un couperiniste difficilement égalable. Il s’est entouré ici d’instrumentistes que la forme concertiste de ces pièces permet de bellement se singulariser, dont Stéphanie-Marie Degand au violon, Atsushi Sakaï à la viole de gambe, Patrick Beaugiraud au hautbois et Georges Barthel à la flûte.
Albéric Lagier

Premier Concert en sol majeur ; Second Concert en ré majeur ; Troisième Concert en la majeur et Quatrième Concert en mi mineur
Stéphanie-Marie Degand (violon), Atsushi Sakaï (viole de gambe), Patrick Beaugiraud (hautbois) et Georges Barthel (flûte)
Les Talens Lyriques
Direction musicale : Christophe Rousset
1 CD Aparté AP196
1 h 02 min

mis en ligne le mardi 19 mars 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.