Samedi 7 décembre 2019
Sans souci de plaire
Une vision peu classique des Suites de Louis Couperin
Louis Couperin - Suites

Louis Couperin (1626-1661, l’oncle de François) tient une place particulière dans les répertoire français pour clavecin. De sa brève carrière restent deux séries de pièces pour cet instrument, des préludes (une quinzaine) et des danses (une centaine). Toutes sont de brefs monuments à l’écriture d’une complexité digne de Jean Sébastien Bach, et les préludes sont non mesurés, tout écrits en rondes, sans indication de tempo et de rythme – forme d’écriture que Louis Couperin fut l’un des très rares, voire le seul à pratiquer. L’interprète qui pense ainsi jouir d’une liberté de phrasé se trompe : c’est dans l’écriture même des pièces, au sens grammatical du terme, que se trouvent les indications expressives. La liberté d’agencement des pièces, en revanche, est plus grande : ces pièces, assemblées en Suites post-mortem, ne contiennent par définition aucune indication d’ordonnancement. Christophe Rousset, Davitt Moroney, Gustav Leonhardt ont tous laissé une interprétation de référence de ces Suites. Rinaldo Alessandrini propose la sienne dans un style qui se démarque des autres. Ni ample, ni altière, elle se remarque par une forme de simplicité aux teintes claires, soutenues par un clavecin légèrement aigrelet, à l’identité inconnue – mystère peut-être voulu par l’interprète. Aux surprises stylistiques, il préfère une homogénéité sans souci de plaire – il paraît que Louis Couperin n’avait pas, non plus, cette préoccupation. Il n’est pas certain que ce parti pris, bien loin de l’image plus convenue du « clavecin à la française », soit fidèle aux intentions du compositeur, mais lui-même n’incitait-il pas à l’improvisation ?
Albéric Lagier

Louis Couperin : Suites pour clavecin en la mineur, en fa majeur, en ré mineur
Rinaldo Alessandrini (clavecin)
1 CD Naïve OP 30577
1 h 19 min

mis en ligne le samedi 7 septembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.