Mardi 7 juillet 2020
Roulez jeunesse
Sélim Nazari se présente avec un Beethoven affûté
Variations

Disque révélation : pour son premier enregistrement, Sélim Nazari pioche dans les variations de Beethoven des opus bien connus à côté de pages moins fréquentées pour mieux montrer une technique sans faille et un sens affûté de la forme. Le résultat est plus que convaincant, pour ne pas dire éclatant. La jeunesse l’a aidé sans doute à aborder ces pages avec une fraîcheur et une détermination qui soulignent les traits les plus novateurs : lancé à tombeau ouvert dans les 32 variations en ut mineur, il impressionne par sa hardiesse et sa franchise. Le plat de résistance sont les Variations « Eroica » (sur le même thème du dernier mouvement de la Troisième symphonie et du ballet les Créatures de Prométhée), les plus connues dans ce chapitre beethovénien, hormis les Diabelli à venir… dont on est tenté d’en faire un précédent. Sélim Nazari n’a pas peur de souligner les côtés plus radicaux, les bizarreries, l’humour ravageur, plus proche d’un Glenn Gould mais en moins décapant (Sony) que d’un jeune Alfred Brendel à la recherche de l’unité qui sous-tend l’ensemble (disponible chez Brilliant Classics). Pour une présentation, c’est en une qui fera du bruit dans cette année beethovénienne. 
Pablo Galonce

32 Variations en do mineur WoO 80 - Variations sur le ballet Das Waldmädchen WoO 71 - 15 Variations et fugue opus 35 sur un thème du ballet Les Créatures de Prométhée, «Variations Eroica» - Variations en fa majeur opus 34
Sélim Nazari (piano)
1 CD Mirare MIR488
1 h 02 min

mis en ligne le lundi 25 mai 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.