Mardi 17 juillet 2018
Petites pièces pour grand violon
Vilde Frang à l'ancienne mais sans fausse nostalgie
Homage

Avaler l'une après l'autre ces pages un peu sucrées, jadis presque obligatoires à la fin d'un récital de violon, c'est risquer a priori l'indigestion. Vilde Frang ose proposer pourtant un menu complet composé de ces petites mignardises que les Kreisler, Heifetz ou Szigeti, après un plat de résistance Beethoven ou Brahms, ne manquaient pas d'offrir à leur auditoire. La jeune violoniste norvégienne ne choisit pas les plus connues : depuis que les virtuoses sont devenus plus sérieux, la plupart de ces pages ont quasiment disparu de la circulation. Ce qui n'aurait pu être qu’un exercice de nostalgie est au contraire un disque d'une savoureuse fraîcheur : avec la complicité d'un pianiste qui la suit dans les moindres intentions, Vilde Frang donne un coup de jeune à ce répertoire qui demande non seulement une technique infaillible mais surtout un goût sûr. On peut écouter ce programme d'un trait, le réécouter dans le désordre ou se laisser juste séduire par quelques perles, telle la suave Plus que lente de Debussy/Roques, la lumineuse Sevilla d'Albéniz/Heifetz ou la rêveuse Rosamunde de Schubert/Kreisler. Qui a dit que le grand art ne peut aussi se cacher dans de petites formes ?    
Pablo Galonce

Œuvres de Ries, Schumann/Auer, Wieniawski, Gluck/Kreisler, Poldowski, Debussy/Roques, Wieniawski/Kreisler, Scriabine/Szigeti, Kreisler, Dvorak/Kreisler, Prokofiev/Heifetz, Mendelssohn/Kreisler, Albéniz/Heiftez, Ponce/Heifetz et Bazzini
Vilde Frang (violon), Jose Gallardo (piano)
1 CD Erato 9029 58053-2
54 min

mis en ligne le lundi 8 janvier 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.