Samedi 15 juin 2019
Jaroussky dans son nid
De l'influence de Francesco Cavalli sur l'opéra vénitien du XVIIème
Ombra mai fu – Francesco Cavalli – Opera Arias

Vivaldi, Caldara, Porpora, Ferrari… et puis les castrats Farinelli et Carestini et encore Haendel et Carl Philip Emanuel Bach : petit à petit Jaroussky fait son nid. Soigneusement composés et parsemés d’airs pas toujours très connus, ses CD récitals construisent une sorte d’anthologie baroque dont sa voix est la clé de voûte. Francesco Cavalli et ses airs d’opéra viennent compléter l’édifice, avec quelques lamentos que Philippe Jaroussky maîtrise si bien et quelques mélodies à l’expressivité coquine où le dialogue avec Emöke Baráth ou Marie-Nicole Lemieux respire la vie et la sensualité. Le plus intéressant dans cet album est dans la variété des styles, entre parodie, élégie émouvante ou chanson va-t-en guerre : le programme constitue ainsi une sorte de florilège Cavalli, et montre, à travers les extraits d’une quinzaine de ses œuvres, l’influence de ce compositeur sur l’opéra vénitien du XVIIème siècle. Les enregistrements de Philippe Jaroussky associent toujours la qualité d’interprétation à l’exploration musicale. Celui-ci ne déroge pas à la règle.
Gérard Pangon

Extraits de Xerse, Statira, Erismena, Calisto, Eliogabalo, Elena, Ercole amante, Ormindo, Gli amori d’Apollo e di Dafne, Orione, Eritrea, Giasone, Doriclea, La virtù de’strali d’Amore, Pompeo Magno
Phlippe Jaroussy (contre-ténor), Emöke Baráth (soprano), Marie-Nicole Lemeiux (contralto)
Artaserse
1 CD Erato 0190295518196 (Warner Classics)
1 h 05 min

mis en ligne le vendredi 5 avril 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.