Jeudi 8 décembre 2022
Don qui choque ?
Don Quichotte chez la duchesse, œuvre fétiche du Concert Spirituel
Don Quichotte chez la duchesse - Boismortier

Ouvrage fétiche d’Hervé Niquet qui accompagnait la création de son Concert Spirituel en 1987, le ballet comique Don Quichotte chez la duchesse composé par Boismortier au milieu du XVIIIe siècle connaît un premier enregistrement en 1996 (Naxos). Mais sa véritable renaissance se déroule quelques années plus tard, devenu un spectacle fastueux et jubilatoire de près de deux heures à l’initiative du Festival de Montpellier et de l’Opéra de Versailles, toujours sous la baguette du chef d’orchestre et avec le concours du couple de metteurs en scène Corinne et Gilbert Benizio, alias Shirley & Dino, préservé en DVD (Alpha). Cette troisième captation, audio cette fois-ci, réalisée dans la foulée des nouvelles représentations de décembre 2020, ne reprend, outre le Concert Spirituel et son chef (bien sûr!), que deux solistes de la version vidéo, Chantal Santon Jeffery, toujours aussi lumineuse et pétillante en Altisidore, l’un des rôles principaux, et Charles Barbier dans celui, secondaire, de l’Amant. Mathias Vidal, qui débutait quasiment il y a quinze ans en vedette du King Arthur du même trio Hervé Niquet/Corinne & Gilbert Benizio, triomphe en Don Quichotte auquel il apporte une clarté et un sens du théâtre équivalents à celui de Chantal Santon-Jeffery. Son compère Sancho Panza, le baryton Jean-Gabriel Saint-Martin, rivalise d’humour et de drôlerie, même si l’on peut préfèrer Marc Labonnette, irrésistible Sancho de la version vidéo. Exit ici les dialogues finement ciselés « des » Benizio (ceux d’origine, signés Favart, n’existent plus), par ailleurs comédiens d’un entrain et d’une folie communicatifs, tout autant que le chef d’orchestre qui, dirigeant « à la lance », apparaissait en armure et casque de Don Quichotte. Déception du côté de la prise de son sans grand relief (les voix !) qui peine à restituer une partition pourtant si vive et colorée, portée avec magnificence par le Concert Spirituel. Le charme s’est quelque peu émoussé… ou le Covid qui sévissait lors de l’enregistrement versaillais aurait-il fait une nouvelle victime ?                      
Franck Mallet

Boismortier : Don Quichotte chez la duchesse (1743)
Chantal Santon-Jeffery (Altisidore), Mathias Vidal (Don Quichotte), Jean-Gabriel Saint-Martin (Sancho Pnza), Nicolas Brooymans (Montesinos, Merlin, Le Traducteur), Camille Poul (La Paysanne, Amante, Suivante), Charles Barbier (Amant)
Chœur et Orchestre Le Concert Spirituel
Direction musicale : Hervé Niquet
1 CD Château de Versailles CVS 075
1 h 04 min

mis en ligne le vendredi 21 octobre 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.