Mardi 7 juillet 2020
Cherchez la femme
Les vagues romantiques de Fanny Robilliard et Paloma Kouider
Brahms – Schumann

Cherchez la femme, tel pourrait être le slogan de cet album dont le fil conducteur est Clara Schumann : ses trois Romances pour violon et piano op.22 sont intercalées entre les œuvres de deux hommes dont elle fut la muse, Robert Schumann et Johannes Brahms, et d’un troisième, Albert Dietrich, élève et ami des précédents qui composa l’allegro de la Sonate F-A-E. Déjà remarquées par leur enregistrement de Ravel, Debussy et Szymanowski (voir ici), Fanny Robilliard et Paloma Kouider poursuivent sur la même lancée, avec une Sonate n°1 de Robert Schumann d’un romantisme oscillant entre la langueur et l’exaltation : le violon en épouse les vagues, passe d’une rondeur ondulante à des sonorités piquantes, tandis que le piano se glisse entre les creux et les bosses avec le même bonheur. L’expression passionnée notée par Schumann (Mit leidenschaftlichem Ausdruck) trouve là son content. Dans les Romances, c’est la légèreté qui domine avec une subtile délicatesse, une ravissante façon de ne pas y toucher (si l’on peut dire). Même atmosphère, enfin chez Brahms, tout en demi-teintes, dont la Sonate n°2 clôt ce bel album.
Gérard Pangon

Robert Schumann : Sonate pour violon n°1 op. 105 – Clara Schumann : Trois Romances pour violon et piano Op. 22 – Albert Dietrich : Sonate F-A-E Allegro – Johannes Brahms : Sonate pour violon n°2 Op. 100
Fanny Robilliard (violon), Paloma Kouider (piano)
1 CD Evidence EVCD066
59 min

mis en ligne le mercredi 1 juillet 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.