Jeudi 22 août 2019
Cantates italiennes
Magdalena Kozena dans un répertoire qui lui convient à merveille
Il giardino dei sospiri

La cantate italienne aux alentours de 1700 se développe dans trois centres principaux : Rome, Venise et Naples. Le genre a alors plus de cent ans d’âge. Le nombre de mouvements (récitatifs et airs) est variable, et il en va de même des effectifs instrumentaux. On entend des cantates lors de concerts privés ou dans des cours aristocratiques ou ecclésiastiques, et souvent, le compositeur est inconnu. A Rome, le jeune Haendel compose en 1707 la cantate en sept parties Qual ti  riveggio, o Dio, qui termine ce CD. L’argument (des amours interdits) est tiré d’Ovide : la prêtresse Ero découvre le cadavre de son amant Leandro. L’œuvre devint une favorite du célèbre cardinal Ottoboni. De l’aristocrate vénitien Benedetto Marcello, on entend pour commencer la cantate Arianna abbandonata (après 1727) : une ouverture en trois mouvements est suivie de deux récitatifs et airs, de nombreux chromatismes reflétant le désespoir de l’héroïne. A Naples, la cantate est pour ainsi dire personnifiée par Leonardo Leo. Sa cantate Angelica e Medoro (ce n’est pas son titre original) s’inspire d’un épisode  de l‘Orlando furioso de l’Arioste : simplicité de la ligne vocale, richesse de la partie instrumentale. Medoro invite Angelica à sortir de la grotte où elle s’est cachée. Le programme est complété par un air d’oratorio de Francesco Gasparini (1696) et par deux ouvertures (sinfonie) respectivement de Leonardo Vinci et de Haendel. Magdalena Kozená est faite pour ce répertoire malgré tout quelque peu uniforme, et accompagnée haut-la-main par un ensemble et un chef qui se sont distingués ailleurs (voir ici), notamment dans Zelenka.
Marc Vignal

Œuvres de Benedetto Marcello, Leonardo Vinci, Francesco Gasparini, Leonardo Leo et Georg Friedrich  Haendel
Magdalena Kozená (mezzo-soprano)
Collegium 1704
Direction musicale : Vaclav Luks
1 CD Pentatone PIC 5186 725
1 h 22 min

mis en ligne le lundi 20 mai 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.