Mercredi 14 novembre 2018
Voyages divers
Le célèbre Voyage d’hiver de Schubert théâtralisé par Hans Zender
Schuberts Winterreise

Chef d’orchestre émérite, notamment du répertoire d’aujourd’hui, et compositeur talentueux (Bardo, Music to hear), Hans Zender signa il y a vingt-cinq ans une version orchestrale de l’incontournable Voyage d’hiver de Schubert, qu’il intitula « interprétation composée ». Sans chercher à polir ses instruments sous un vernis romantique pour un énième « à la manière de », Zender amplifie le recueil schubertien, comme jadis Berio avait, avec Rendering, réécrit l’Inachevée de Schubert. Entourant la voix du ténor d’une vingtaine d’instrumentistes, son Voyage d’hiver s’apparente à un travail d’orfèvre, plutôt réussi quant à la variété des timbres obtenus, à rapprocher de ce que Ravel réalisa à partir du piano des Tableaux d’une exposition de Moussorgski… Il serait vain de vouloir retrouver l’original dans les accents dramatiques – quelquefois forcés, comme dans le final du 1er lied Gute Nacht ou les emprunts à Mahler pour Die Post ! – de cette version qui n’échappe pas toujours à l’illustration de texte – le grincement des cuivres dans Auf dem flusse suggérant le fleuve glacé… Les puristes reviendront à l’original, où le piano dit tout, déjà, et fort bien, quant aux amateurs d’Héroïco fantaisies, ils goûteront ce Voyage enluminé par un Julian Prégardien en apprenti sorcier.
Franck Mallet

Zender : Schuberts Winterreise
Julian Prégardien (ténor)
Deutsche Radio Philharmonie
Direction musicale : Robert Reimer
1 CD Alpha-classics Alpha 425 (Outhere)
1 h 24 min

mis en ligne le vendredi 9 novembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.