Jeudi 16 juillet 2020
Verdi circus
Au festival de Bregenz, un clown nommé Rigoletto
Rigoletto

Un clown géant sortant des flots… et de l’imagerie Royal de Luxe : au festival de Bregenz 2019, Rigoletto mis en scène (lacustre) par le vidéaste Philipp Stölzl a le nez rouge et le pourpoint jaune canari. Une transposition qui n’est pas nouvelle (cf. Robert Carsen au festival d’Aix-en-Provence 2013), mais prend ici des allures de production Walt Disney à grand spectacle (l'"Ile du crâne" de Peter Pan, etc.). Sur place, face au lac de Constance et à deux-cents mètres des chanteurs, on assiste - sono aidant - à un son et lumière musicalement abstrait. D’où l’utilité de la captation vidéo, qui rend justice à la qualité musicale habituelle : Chœur Philharmonique de Prague et Symphonique de Vienne élégamment dirigés par Enrique Mazzola, impeccable Gilda (la Française Mélissa Petit), Rigoletto (Vladimir Stoyanov) et Duc (Stephen Costello) au style châtié, tous d’autant plus méritoires que la performance sportive à eux demandée est impressionnante, même si les cascades les plus périlleuses (ascension de Gilda en ballon !) sont assurées par les professionnels du Wired Arerial Theatre. 
François Lafon

Rigoletto
Vladimir Stoyanov (Rigoletto), Mélisa Petit (Gilda), Stephen Costello (le Duc), Miklos Sebestyen (Sparafucile), Katrin Wundsam (Maddalena et Giovanna), Kostas Smoriginas (Monterone), Wolfgang Stephan Schwaiger (Marullo)
Prague Philharmonic Choir, Bregenz Festival Choir, Wiener Symphoniker
Direction musicale : Enrique Mazzola
Mise en scène : Philipp Stölzl
Réalisation : Felix Beisach
1 DVD Unitel 751608
2 h 34 min

mis en ligne le mardi 17 mars 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.