Jeudi 13 décembre 2018
Vendetta pour la valse
Vassilis Varvaresos sur un rythme ternaire endiablé
V for valse

Programme facile, simple invitation à la danse ? Avec son titre, clin d’œil au film V for vendetta, ce programme superbement conçu est loin d’être un simple divertissement de salon sur un rythme en trois temps. La première Méphisto-valse de Liszt donne le ton : trépidante, elle nous plonge non pas dans les douceurs de la valse à danser, mais dans les tourbillons de la fièvre romantique la plus diabolique. Les délicieuses Soirées de Vienne de Schubert/Liszt nous ramènent à l’époque où la valse devient urbaine pour commencer sa marche triomphale dans les salles de bal de Vienne. Vassilis Varvaresos (accompagnateur hors pair dans un récent disque Strauss avec Ophélie Gaillard - ici) n’est pas aussi heureux dans le Carnaval de Vienne de Schumann, avec plus de feu aux doigts que de rêverie, tout comme dans une Valse sentimentale de Tchaïkovski à laquelle manque un peu d’abandon pour être totalement mélancolique. On s’amuse surtout dans le potpourri de valses de Strauss arrangé par Moriz Rosenthal, nouvelle parenthèse viennoise avant que le voyage ne se termine dans le vertige La Valse de Ravel, moins tragique qu’enivrante dans les doigts d’acier du pianiste.  
Gérard Pangon

 


Oeuvres de Liszt, Schubert/Liszt, Schumann, Tchaïkovski, Scriabin, Rosenthal et Ravel
Vassilis Varvaresos (piano)
1 CD Aparté AP 172
1 h 09 min

mis en ligne le dimanche 16 septembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.