Lundi 16 juillet 2018
Souvenirs de l'emprunt russe
C.-P. La Marca - L. De La Salle, l'art de partager le plaisir de jouer
Paris – Moscou

C’était au temps la France et la Russie s’adoraient. Loin d’éprouver un penchant pour un régime républicain, le tsar Alexandre III (celui du pont qui traverse la Seine à côté du Grand Palais) avait compris que la France occupait une position géographique intéressante ; la France, de son côté, isolée en Europe après la guerre de 1870, voyait d’un bon œil un rapprochement avec la Russie. Qui plus est la Russie avait besoin d’argent pour son développement industriel, et la France pouvait fournir les capitaux nécessaires. Naissent ainsi les fameux emprunts russes qui permettent, entre autres, de financer la construction du Transsibérien. La russophilie ne se limite pas à la finance, dans le domaine culturel, elle tient aussi sa place : en 1876, Henry Gréville écrit Dosia et Jules Verne Michel Strogoff, alors que la comtesse de Ségur a publié Le Général Dourakine en 1863. La Symphonie Pathétique de Tchaïkovski est donnée à Paris, où l’on s’intéresse aussi à la Sonate pour violoncelle d’un jeunot nommé Rachmaninov. Et pendant ce temps-là, Fauré et Saint-Saëns perpétuent un romantisme à la française qui rencontre le succès. Cet album met ainsi face à face ces deux univers, fait du dialogue violoncelle-piano une sorte de métaphore du dialogue franco-russe, chacun avec ses spécificités, mais chacun attentif à l’autre. Ajoutez, pour illustrer le tout, quelques belles transcriptions d’opéra et quelques tubes (Elégie de Fauré, la Marche de L'Amour des trois oranges de Prokofiev…), et vous obtenez un album chantant dont les interprètes font partager leur plaisir de jouer.
Gérard Pangon
 

Fauré : Pavane ; Elégie pour violoncelle et piano ; Sicilienne pour violoncelle et piano ; Berceuse ; Papillon – Saint-Saëns : Mon cœur s’ouvre à ta voix (Samson et Dalila) – Massenet : Pourquoi me réveiller (Werther) – Stravinsky : Russian Song (Mavra) –  Rachmaninov : Sonate pour violoncelle et piano – Prokofiev : Marche (L’Amour des trois oranges) – Rimski-Korsakov : Le vol du bourdon (Le Conte du tsar Saltan…)
Christian-Pierre la Marca (violoncelle), Lise De La Salle (piano)
1 CD Sony Music
1 h 15 min

mis en ligne le dimanche 17 juin 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.