Jeudi 18 août 2022
Reviens, vas’temps
Monteverdi auréolé par le couple Valerio Contaldo et Lucile Richardot
Il Ritorno d’Ulisse in patria

Entre nouvelles parutions discographiques, concerts, représentations, Monteverdi est sans conteste dans l’air du temps. Ainsi, ce nouveau Ritorno d’Ulisse in patria, premier des trois derniers ouvrages lyriques destinés à Venise en 1640 que dirige Stéphane Fuget à la tête des quatorze instrumentistes de son ensemble Les Épopées. Remarqué l’an passé à l’occasion d’une première collaboration avec la collection Château de Versailles Spectacles (Vol. 1 de « Grands Motets » de Lully, voir ici), le chef et son ensemble entamaient pour trois ans, conjointement avec Versailles, une résidence au Festival international d’opéra baroque de Beaune avec ce Retour d’Ulysse en 2021 – Orfeo a suivi le 27 juillet dernier et L’Incoronazione di Poppea est prévu l’an prochain. Capté dans la foulée de sa reprise versaillaise en décembre dernier, sa distribution vocale demeure proche de celle de Beaune, si ce n’est qu’aux côtés de l’Ulysse du ténor Valerio Contaldo, le rôle de Pénélope a été confié à Lucile Richardot – qui l’avait déjà enregistré sous la direction de John Eliot Gardiner (3 CD Soli Deo Gloria, 2019). Ayant fait ses classes de clavecin et de direction avec Pierre Hantaï, Christophe Rousset, Ton Koopman et Marc Minkowski, Stéphane Fuget tranche par la qualité exceptionnelle de l’accompagnement des voix, qu’elles soient parlées, déclamées ou chantées. Au plus près du récitatif, l’articulation des instruments s’envole aussitôt : « On récite en chantant, on se parle en chantant », explique Stéphane Fuget, fort de son expérience de chef de chant. Cette souplesse et cette respiration imprimées à la partition, s’appuyant sur la note de Monteverdi à propos de son Lamento della Ninfa : « À la vitesse des affects de l’âme, et non à celui de la main », n’auraient pu être obtenues sans la complicité des solistes – et quels solistes ! D’abord, l’engagement du couple royal Valerio Contaldo – déjà suprême Orphée monteverdien (lire ici) – et Lucile Richardot – son arioso « Torna il tranquillo al mare » est à tomber ! – aux timbres richement colorés et aux caractères bien typés, tout comme ceux de La Fortune, Euriclée et Melanto tour à tour tenus par Ambroisine Bré, le jeune Alex Rosen, nouvelle basse idéalement sombre et profonde dans Le Temps, Neptune et Antinoos, Marie Perbost (Junon et L’Amour), L’Eumée de Cyril Auvity ainsi que la Minerve de Marielou Jacquard – autre jeune mezzo à suivre. Avec les interprètes, l’auditeur jubile au cœur de ce drame si éblouissant, à tel point qu’on guette avec impatience les prochains enregistrements.    
Franck Mallet

• Les Épopées et Stéphane Fuguet du 5 au 14/08 au Festival « Au cœur de l’Yonne » (89) ; « Lacrime delle Donne » avec Claire Lefilliâtre (soprano) le 20/08 à Fontmorigny (18) et le 28/08 à Villeneuve-sur-Yonne (Église) ; Airs de Chabanceau de La Barre le 23/08 au Festival de musique ancienne d’Arques-la-Bataille ; Concerts Molière les 25/08 à Paris (Square Colbert), 26/08 à Brunoy (Musée Dubois-Corneau), le 27/08 à Eragny-sur-Oise (Maison Bernardin de Saint-Pierre), 14/0ç à Paris (Jardin Damia) ; Orfeo de Monteverdi le 18/10 à Versailles (Château) ; Messe de Noël de Charpentier les 29/10 à Saint-Julien-du-Sault (église), 8/12 à Chatillon-sur-Seine (Théâtre Gaston Bernard), 10/12 à Auxerre (Théâtre) et 11/12 à Sens (Théâtre).

Monteverdi : Il Ritorno d’Ulisse in patria
Valerio Contaldo (Ulisse), Lucile Richardot (Penelope), Ambroisine Bré (Fortuna, Ericlea, Melanto), Juan Sancho (Giove, Telemaco), Alex Rosen (Tempo, Netturno, Antinoo), Marielou Jacquard (Minerva), Marie Perbost (Amore, Giunone), Filippo Mineccia (L'Humana fragilità, Pisandro), Cyril Auvity (Eumete), Jörg Schneider (Iro), Pierre-Antoine Chaumien (Eurimaco), Fabien Hyon (Anfinomo)
Les Épopées
Direction musicale : Stéphane Fuget
3 CD Château de Versailles CVS069 (Outhere)
3 h 02 min

mis en ligne le jeudi 4 août 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.