Mardi 19 novembre 2019
Plus que parfait
Anne Queffélec interprète sans nostalgie le bonheur passé de Mozart
Mozart - Sonates K 331, 332 & 333

Anne Queffélec, qui a peu enregistré Mozart, se rattrape en interprétant trois sonates parmi les plus connues, dont l’hyper célèbre n°11 en la majeur, Alla Turca ; toutes de tonalité majeure (la n° 12 en fa majeur et la n°13 en si bémol majeur), composées à la même époque bien qu’on ne sache pas laquelle – les Parisiens pencheraient pour 1778 à Paris, et les Viennois 1783 à pour Vienne. Peu importent les querelles de clocher, c’est d’un Mozart au pays de la plénitude qu’il s’agit. Dans un répertoire si rebattu, on se demande ce qu’Anne Queffelec peut apporter. A son écoute : rien. Rien d’original, s’entend, et nulle surprise. Mais plutôt une forme de perfection irréfutable. Là où tant d’autres essaient de faire preuve d’une imagination putativement fertile, une marche turque version New Orléans, par exemple, Anne Queffélec fait tout l’inverse : la musique parle d’elle même, nul besoin d’en rajouter. C’est beau, c’est pétillant, c’est élégant comme l'Autoportrait au chapeau de paille de Mme Vigée Lebrun (1782) - la voisine de Mozart à Paris, rue du Gros Chenest. Pas une fausse note, nul repeint, hélas ! récrimineront ceux qu’une imperfection émeut plus qu’elle n’irrite. Et ce qui pourrait être parfait devient alors plus-que-parfait, ce temps qui exprime un temps définitivement passé. Mais, sous les doigts d’Anne Queffélec, sans nostalgie. 
Albéric Lagier

Sonates pour piano n°13 en si bémol majeur, K333 ; n°12 en fa majeur, K332; et n°11 en la majeur, K331 "Alla Turca"
Anne Queffélec (piano)
1 CD Mirare MIR426
1 h 08 min

mis en ligne le mercredi 2 octobre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.