Mercredi 14 novembre 2018
Petits joyaux
L’ensemble La Rêveuse cisèle à merveille Marin Marais
Marin Marais – Pièces de viole

Comme souvent avec ce genre de programme, avant même d’écouter la première note, on se régale des titres de ces petites pièces qui respirent si bien l’esprit français du XVIIIème siècle commençant : Le Petit badinage, Le Bijou, Le Jeu du volant… Et l’imagination de se mettre à voyager, avec quelques réminiscences d’Histoire : 1715, Louis XIV trépasse, Philippe d’Orléans, aussi sec, casse son testament pour s’arroger le pouvoir, et devient ce fameux Régent dont on sait qu’il était usé par la débauche, mais dont Saint-Simon disait qu’il avait « dans toutes ses manières une grâce infinie. » Retenons donc la grâce infinie, car elle est partout dans ces pièces de Marin Marais qui laissent penser que l’Ancien Régime était un modèle de délicatesse et de douceur. Mais c’est aussi que les musiciens de l’ensemble La Rêveuse sont des orfèvres hors pair pour ciseler ces joyaux : ils savent passer d’une facette à l’autre et jouer avec les irisations, ils donnent du brillant ou cultivent les ambiances en demi-teinte, ils possèdent l’art de la respiration, du changement de rythme et de l’écoute réciproque. Et l’on ne se lasse pas, nous aussi, de les écouter.
Gérard Pangon

Marin Marais : 16 pièces de viole issues des Troisième, Quatrième et Cinquième Livre – François Couperin : Les Barricades mystérieuses ; Le Dodo ou l’Amour au berceau (transcriptions pour théorbe de Benjamin Perrot)
La Rêveuse
Direction musicale : Florence Bolton, Benjamin Perrot
1 CD Mirare MIR 386
1 h 04 min

mis en ligne le mardi 13 mars 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.