Mercredi 20 février 2019
Orphée terre à terre
La version française de l'opéra de Gluck dénuée de magie
Orphée et Euridice

Il s’agit de l’Orphée français de Gluck (1774), non de son Orfeo italien (1762). Après une ouverture aux accents assez XIXe, avec de temps à autre un Orphée assis sur une chaise (sur laquelle plus tard il chantera debout), l’ouvrage commence « dans un bois tranquille et sombre » d’où effectivement la lumière est absente. Tandis que le chœur allume une sorte de feu sacré émerge un Orphée (Juan Diego Florez) vêtu d’un grand manteau bleu et col ouvert. Il a et aura l’air d’un héros romantique, non parce qu’après son « J’ai perdu mon Euridice » (forts applaudissements) il est prêt à s’immoler par le feu, mais par ses gestes, son attitude. Euridice (Christiane Karg), en robe de soirée, donne elle aussi concrètement libre cours à ses incertitudes, à son désespoir : une tragédienne, presque une Médée. On apprécie l’apparition (dans les hauteurs) et la prestation de l’Amour (Fatma Said). Ce qui à tort ou à raison gêne parfois dans cette production du Royal Opera House Covent Garden, dont on voit ici une reprise en mars 2018 à la Scala de Milan, c’est que globalement, la mise en scène et le reste ne mettent pas vraiment en situation par rapport au mythe. Quant aux danses - aux Enfers, aux Champs-Elysées, dans la  chaconne finale -, elles vont vers le hiératique, le saccadé, le violent : visuellement, de beaux ensembles, efficaces, intégrés dans un drame plutôt terrestre.
Marc Vignal
 

Orphée et Euridice
Juan Diego Florez (ténor), Christiane Karg (soprano), Fatma Said (soprano)
Solistes, Chœur et Orchestre de la Scala de Milan
Direction musicale : Michele Martotti
Mise en scène : Hofesh Shechter et John Fulljames
Réalisation : Tiziano Mancini
1 DVD  Belvedere BVE08052
2 h 09 min

mis en ligne le samedi 9 février 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.