Mercredi 23 octobre 2019
Opéra pour une Querelle
Sébastien d’Hérin retrouve le charme du Devin du Village
Le Devin du village

Rien ne rendait Rousseau plus fier que son succès à l’opéra : à lire ses Confessions, on comprend que pour le philosophe le Devin du village était l’un de ses enfants chéris. Prenant comme lointain modèle La serva padrona de Pergolèse, cet intermède créé en 1752 a connu une belle vie sur la scène jusqu’en… 1829 ! La postérité a néanmoins préféré honorer le génie littéraire de Jean-Jacques plutôt que son talent musical, et pourtant cet intermède, conçu en pleine Querelle des Bouffons si ce n’est pas son déclencheur, marque un moment dans l’histoire de l’opéra en France : tout à son admiration pour les composteurs italiens, Rousseau, musicien quasiment autodidacte, y apporte un vrai nouveau souffle. On perçoit cette fraîcheur dans cet enregistrement réalisé dans la foule de représentations en 2017 au Théâtre de la Reine (la scène sur laquelle Marie-Antoinette a incarné Colette, l’héroïne de Rousseau) : Sébastien d’Hérin y retrouve la spontanéité, pour ne pas dire la naïveté, de la partition, sans renoncer à un panache dans le divertissement final. De la distribution, c’est surtout Cyrille Dubois qui tire mieux son épingle du jeu. Le DVD bonus permettra d’apprécier les qualités et les défauts d’une mise en scène qui flirte sans regrets avec le kitsch néobaroque.
Gérard Pangon

Rousseau : Le Devin du village
Caroilne Mutel (Colette), Cyrille Dubois (Colin), Frédéric Caton (le Devin)
Les Nouveaux Caractères
Direction musicale : Sébastien d'Hérin
Mise en scène : Caroline Mutel (DVD)
1 CD + 1 DVD Château de Versailles CVS004
1 h 08 min (CD)

mis en ligne le dimanche 2 juin 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.