Mardi 18 février 2020
Mozart, mais pas que…
Un opéra imaginaire rempli de (bonnes) surprises
Libertà ! Mozart et l'opéra

Raphaël Pichon aime les montages concept et les pastiches à la manière baroque : après l’album "The Weber Sisters" (voir ici), et - sur scène au festival d’Aix - le  Requiem revu et augmenté (voir là), voici Libertà ! Mozart et l’opéra, dramma giocoso imaginaire en trois scènes. Partant du principe qu’on apprécie mieux les voies royales quand on a parcouru les chemins de traverse, on y croise des fragments d’ouvrages inachevés (L’Oca du Caire, Lo Sposo deluso), des chefs-d’œuvre revisités (Idomeneo), des airs de concert qui ont tout de scènes de théâtre (« Vado, ma dove ? »), mais aussi des contemporains comme Paisiello (dont Le Barbier de Séville a précédé Les Noces de Figaro), Martin y Soler (Una Cosa rara, cité par Mozart dans Don Giovanni) ou Salieri, auteur d’une Scuola de’gelosi annonçant La Scuola degli amanti, titre-bis de Cosi fan tutte, chacun des trois « actes » de ce beau monstre faisant d’ailleurs référence à la trilogie Mozart-Da Ponte, les deux premiers étant titrés La folle Giornata (Les Noces de Figaro) et Il Dissoluto punito (Don Giovanni). Tout cela colle bien, en effet, thèmes comme musiques, creuset des chefs-d'oeuvre où l’on découvre des échos inattendus, habilement mis en valeur par les arrangeurs (tremblez puristes !) Pierre-Henri Dutron et Vincent Manac’h. C’est aussi une fête du chant, Sabine Devieilhe - vedette des Weber Sisters - étant entourée de partenaires à sa mesure parmi lesquels se distinguent le baryton John Chest et surtout la basse Nahuel di Pierro, soutenus par un ensemble Pygmalion (chœur et orchestre) fruité et coloré, galvanisé par son décidément très doué directeur.
François Lafon 

Extraits d'œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart, Giovanni Paisiello, Vicente Martin Y Soler, Antonio Salieri
Sabine Devieilhe, Siobhan Stagg (sopranos), Serena Malfi (mezzo-soprano), Linaro Vrielink (ténor), John Chest (baryton), Nahuel di Pierro (basse)
Choeur et Orchestre Pygmalion
Direction musicale : Raphaël Pichon
2 CD Harmonia Mundi HMM 902638.39
1 h 45 min

mis en ligne le mardi 26 novembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.