Vendredi 30 octobre 2020
Les ouvertures du cousin
Pièces rares d'un Bach méconnu
Ouvertures

Johann Bernhard Bach (1676-1749), membre assez peu connu de la tribu Bach, est un cousin issu de germain de Johann Sebastian, son cadet de neuf ans : leurs grands-pères étaient frères. Né à Erfurt, il occupe un premier poste d’organiste dans cette ville, puis trouve un emploi similaire à Magdebourg. En 1703, il succède à Johann Michael Bach - le plus grand compositeur de la dynastie après Johann Sebastian - comme organiste à Eisenach. Il y est aussi musicien de cour, et c’est à ce titre qu’en 1712 il succède au maître de chapelle Telemann. De son existence, on ne sait rien d’autre, et on ne possède de lui que très peu d’ouvrages : quelques pièces pour clavecin, quelques chorals d’orgue et surtout les quatre suites (ouvertures) pour orchestre enregistres ici, en sol majeur, sol mineur, mi mineur et ré majeur. Trois d’entre elles sont copiées vers 1730 par Johann Sebastian, qui les fait exécuter à Leipzig par son Collegium Musicum. Ces copies proviennent de l’héritage de Carl Philip Emanuel. Trois sont aussi connues grâce à des copies effectuées dans la seconde moitié du XVIIIème siècle par un certain Hering. Composées au début de ce siècle, elles ont de six à huit mouvements, certains titres témoignant d’une influence française. Il en va souvent de même de la musique, par exemple du rigaudon et de la gavotte de l’ouverture en mi mineur, avec leurs timbres de piccolo, ou de la marche de celle en ré, où il est fait appel aux hautbois. Celle en sol mineur, où dominent les cordes, est plutôt à l’italienne. Ces ouvertures ont jadis été enregistrées par l‘Orchestre baroque de Fribourg. Cette nouvelle version, plus variée dans ses sonorités, peut réunir tous les suffrages.
Marc Vignal

Johann Bernhard Bach : quatre ouvertures
L’Achéron
Direction musicale : François Joubert-Caillet
1 CD Ricercar RIC 373
1 h 17 min

mis en ligne le vendredi 28 octobre 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.