Jeudi 18 juillet 2024
Le basson, grand sage virtuose
Sergio Azzolini poursuit avec brio ses enregistrements de Vivaldi
Concerti per fagotto III

Les bons concertos sont ceux dont l’écoute modifie la perception que l’on a d’un instrument. Ceux-ci en font partie, où l’on découvre que le basson, à la sonorité si particulière, mérite largement d’occuper la place de soliste. Vivaldi n’en doutait pas, qui a écrit pas moins de trente-neuf concertos pour basson, que Sergio Azzolini et l’orchestre l’Aura Soave Cremona ont entrepris depuis 2010 d’enregistrer dans leur totalité. Leur talent est tel qu’on ne peut qu’être charmé par l’écoute de ce troisième album. L’orchestre est tout en nuances, de manière à ne jamais écraser le basson au son sourd, à la limite de l’étouffé. Sergio Azzolini a ainsi la place libre pour jouer sans force ni simagrées. Avec son basson, il semble nous parler avec sagesse et respect de la pluie, du beau temps, de la vie politique ou de la difficulté d’aimer. Malgré la gravité de son timbre, on dirait qu’il flotte au-dessus des cordes de l’orchestre, qui le questionnent avec humilité sur sa vision de l’avenir, et la commentent avec passion dès qu'il a le dos tourné. Un grand homme, ce basson, c’est certain.
Magali Fourmaintraux

Concertos pour basson RV485, 502, 474, 480, 494, 475
Sergio Azzolini (basson)
L'Aura Soave Cremona
1 CD Naïve OP30539
1 h 11 min

mis en ligne le jeudi 27 décembre 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.