Vendredi 14 août 2020
La nuit et la fête
Un Falla à pile ou face par de jeunes musiciens motivés
Le Tricorne - Nuits dans les jardins d'Espagne

Selon que du Tricorne - tiré pour les Ballets Russes d’un mimodrame inspiré de Pedro Antonio de Alarcon - on traite l’hispanisme avec une distance plus ou moins stravinskienne, selon l’importance que l’on donne, dans Nuits dans les jardins d’Espagne, au Paris de Debussy et Ravel où elles ont été conçues, la musique de Manuel de Falla jongle plus ou moins finement avec le folklore et trouve sa personnalité. Créé en 2002, composé de virtuoses de dix-huit à trente ans venus de vingt-cinq pays des deux hémisphères et festif à la manière des phalanges de jeunes d’Amérique latine, l’Orchestra of the Americas, patronné par Placido Domingo et dirigé par le chef mexicain Carlos Miguel Prieto, mise sur la couleur locale dans Le Tricorne. L’œuvre s’en porte bien, et si stravinskisme on y trouve, c’est sous forme d’un humour décapant parfaitement en situation. Les Nuits dans les jardins d’Espagne sont plus subtiles, et les références discographiques écrasantes (Clara Haskil avec Igor Markevitch en tête). Le pianiste mexicain Jorge Federico Osorio y est dans le ton à défaut d’allumer les incendies nocturnes qu’elles suggèrent. Donnés en… interludes, l’Interlude du court et brûlant opéra La Vie brève et l’Intermezzo des Goyescas de Granados contribuent à replacer les deux chefs-d’œuvre dans leur atmosphère propre.
François Lafon

Falla : Le Tricorne - La Vie brève (Interlude et Danse) - Nuits dans les jardins d'Espagne - Granados : Goyescas (Intermezzo)
Jorge Federico Osorio (piano), Alejandra Gomez Ordaz (mezzo-soprano)
Orchestra of the Americas
Direction musicale : Carlos Miguel Prieto
1 CD Linn CKD 625 (Outhere)
1 h 15 min

mis en ligne le dimanche 26 juillet 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.