Vendredi 19 juillet 2024
Histoire d'une filiation
D'Erik Satie à John Cage : superbe itinéraire de Bertrand Chamayou
Letter(s) to Erik Satie

Bertrand Chamayou commence par confier que longtemps, il n’a pas trop su quoi penser de la musique d’Erik Satie. Il est donc resté pendant tout ce temps sans en jouer une seule note. « Il faut dire, ajoute-t-il, qu’on a là un cas à part. Il y a ceux qui éprouvent un certain dédain à son égard, et ceux qui trouvent suspect l’engouement populaire pour certaines de ses pièces. » Chamayou a cependant toujours été charmé par les mélodies obsédantes de Satie, leurs harmonies au balancement doux et immuable. D’où de sa part une vision très sommaire, une connaissance limitée du personnage. Il a heureusement fini par découvrir un jour que John Cage, un de ses compositeurs de prédilection depuis son plus jeune âge, non seulement était un grand admirateur de Satie mais lui trouvait des affinités avec Webern. Satie, affirme Chamayou maintenant, « a proposé en plein post-romantisme une autre vision du temps musical venant effacer les notions de fin et de commencement ». De tout cela est né le présent CD, une réussite : vingt-et-un morceaux d’Erik Satie - Gnossiennes, Gymnopédies, Véritables préludes flasques (pour un chien), extraits de Sports et Divertissements, etc. - et six de John Cage (dont on ne nous dit pas grand chose). S’ajoutent en début de programme une pièce attribuée à ce dernier et vers la fin un très court morceau du compositeur d’avant-garde James Tenney, disparu en 2006 : dans l’une et l’autre, hommage est  rendu à Satie.  Pari tenu : l’unité est là, d’un compositeur à l’autre il n’y a pas rupture de ton, y compris lorsqu’à Le Tango perpétuel de Satie succède Perpetual Tango de Cage. Musiques prenantes, beau piano.
Marc Vignal

Œuvres d’Erik Satie, John Cage et James Tenney
Bertrand Chamayou (piano)
1 CD Erato 505419696442 (Warner classics)
1 h 11 min

mis en ligne le vendredi 26 janvier 2024

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.