Lundi 15 octobre 2018
Folies françaises
Une découverte magnifiée par la richesse expressive du Trio Karénine
Trio Karénine - Fauré - Ravel -Tailleferre

Après un premier album consacré à Schumann (voir ici), le Trio Karénine, fondé à Paris en 2009, renoue avec ses années de formation auprès du Quatuor Ysaÿe et du Trio Wanderer et les timbres éminemment français de Fauré, Ravel et Tailleferre. Interprétation décantée et vigoureuse du Trio op. 120 du « vieux » Fauré (77 ans) : ça vibre sans pour autant verser dans des couleurs automnales ou passéistes. Dans Ravel, « les » Karénine entretiennent la tension jusqu’au vertige, ménageant un théâtre de coloris foisonnants autour de Sa Majesté le piano – 1er mouvement ! Un Pantoum (2ème mouvement) bien déhanché suivi d’une Passacaille (III) rêveuse, et voilà un Final à l’exotisme moite. Les textures ne sont pas moins complexes dans le Trio de Tailleferre – « Madame » groupe des Six –, dont il faut saluer la richesse expressive, en particulier le deuxième mouvement et le final, si alertes, dans leur rythme stravinskien — rapprochés à juste titre du style néo-classique de Pulcinella par la violoniste Fanny Robilliard. Une vraie découverte…    
Franck Mallet

Fauré : Trio pour piano, violon et violoncelle, en ré mineur, op. 120 - Ravel : Trio en La mineur - Tailleferre : Trio pour violon, violoncelle et piano
Trio Karénine
1 CD Mirare MIR 376
1 h 01 min

mis en ligne le jeudi 2 août 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.