Lundi 5 décembre 2022
Faust pop art
L'Ensemble Miroirs Étendus dompte le maelström de Fausto Romitelli
An Index of Metals

Créée en 2003 à l’initiative de la Fondation Royaumont (L’Apostrophe de Cergy-Pontoise), An Index of Metals, dernière œuvre de Fausto Romitelli (ancien élève de Donatoni disparu prématurément à l’âge de 41 ans, en 2004), dérivait du rock psychédélique et de l’électronique des années 1970 pour son inspiration – Shine on you, crazy diamond de Pink Floyd apparaît avec ironie au début –, tout en manipulant les codes de la représentation en associant à sa partition une vidéo de formes abstraites : un jeu de lumières rétro, d’esprit pop art. Une partition hautement électrifiée, souhaitée comme une transe à partir de sons saturés et déformés, soutenus par un continuo de piano/guitare/basse, paradoxalement d’une précision et d’une lisibilité extrêmes. Sollicitant une douzaine d’instrumentistes, une soprano et un chef d’orchestre, Romitelli réussit la gageure de sonder la densité de la matière, son énergie, telles ces « sculptures sonores » chères aux musiciens de L’Itinéraire. Cette seconde version discographique par Linda Oláh (soprano) et le jeune Ensemble Miroirs Étendus ne manque pas d’allure, même si elle écarte la vidéo – présente en revanche dans la version de l’Ensemble Ictus en 2005 (CD+DVD Cyprès) –, ce qui n’a guère d’importance, tant la partition, si bien domptée par la cheffe Fiona Monbet, se suffit à elle seule pour apprécier le maelström furieux de son mouvement hypnotique.
Franck Mallet

Romitelli : An Idex of Metals (2003)
Linda Oláh (soprano)
Ensemble Miroirs Étendus
Direction musicale : Fiona Monbet
1 CD B.records LBM 043 (dist. Outhere)
51 min

mis en ligne le mardi 27 septembre 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.