Dimanche 24 septembre 2023
Expérience métaphysique
Nikolaus Harnoncourt remet sur le métier Les Saisons de Haydn
Die Jahreszeiten

Définitif ! a-t-on lu et entendu en 2009 des Saisons par Nikolaus Harnoncourt (2 CD Deutsche Harmonia Mundi). L’intéressé – adepte du doute existentiel (voir ici) - répond par cette interprétation de concert filmée au festival de Salzbourg 2013. Le « moderne » Philharmonique de Vienne succède au « baroque » Concentus Musicus Wien, mais le ton n’a pas changé. « La nature attend dans l’inquiétude et la crainte », chante la soprano, et le maestro est bien d’accord. Du coup, Les Saisons n’est plus le pendant anecdotique de La Création : c’est là aussi du mystère du monde qu’il est question, de la grande angoisse face à l’indicible, tempérée par l’esprit des Lumières. Printemps beethovénien, automne schubertien : l’oratorio est bien de son temps (1799-1801) et ses aspects descriptifs (chalumeaux et cornemuses, oiseaux et grillons, orage tonitruant) participent de ce génie visionnaire davantage qu’ils ne rappellent les délices baroques. Voix solistes instrumentales et expressives en même temps, chœurs très vivants (ceux de l’Opéra de Vienne, habitués au théâtre). On peut préférer Saisons plus aimables, plus classiques ou plus baroques (René Jacobs). Evoquées par un Harnoncourt aux expressions de dieu vengeur (et aux explications brillantes dans le documentaire donné en bonus), celles-ci relèvent de l’expérience métaphysique.
François Lafon

Die Jahreszeiten (Les Saisons)
Dorothea Röschmann (soprano), Michael Schade (ténor), Florian Boesch (baryton)
Formation de concert du Chœur de l’Opéra de Vienne, Orchestre Philharmonique de Vienne
Direction musicale : Nikolaus Harnoncourt
Réalisation : Michael Beyer
1 DVD EuroArts 2072678
2 h 55 min

mis en ligne le mardi 23 septembre 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.