Vendredi 14 août 2020
Enfants du soviet
Tristan Pfaff et les « Tableaux d’enfance » de l’ère soviétique
Tableaux d'enfance

Entre Moussorgski et Prokofiev, le style, plutôt sage, de Kabalevski a connu une renommée internationale grâce à ses pièces destinées aux pianistes en herbe, dont les deux cycles Cinq variations faciles (1952) et Trente pièces pour enfants (1938) – créé en 1938, son opéra Colas Breugnon d’après Romain Rolland ne survécut en Russie qu’à travers son Ouverture. Inspiration populaire, circonscrite à l’Ukraine pour le premier recueil, étendue à l’Europe pour le second : des miniatures charmantes que l’interprète met en valeur. Plutôt distingué à l’orchestre, l’Arménien Khatchaturian écrivit lui aussi pour la jeunesse… comme tant d’autres compositeurs durant la période stalinienne. Plus riche et subtil, son style à la fois énergique (Cavalerie !) et impressionniste (Liado est sérieusement malade, Légende, Invention…) dépasse la contrainte pédagogique et réclame un sens de la nuance (Gymnastique rythmique) et une compréhension des correspondances avec le passé – Bach, en filigrane dans les deux Fugues finales – restituées par le talentueux Tristan Pfaff.      
   Franck Mallet

Kabalevski : Trente pièces pour enfants, op. 27 ; Cinq variations faciles, op. 51 - Khatchaturian : Album pour la jeunesse, Livre 1 Tableaux de l'enfance, Livre 2 Dix pièces pour jeunes pianistes
Tristan Pfaff (piano)
1 CD Ad Vitam AV 191215 (dist. PIAS)
1 h 12 min

mis en ligne le jeudi 2 juillet 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.