Dimanche 18 novembre 2018
Dialogues subtils
Carolyn Sampson et Andreas Wolf éclairent trois cantates de Weimar
Cantatas for soprano

Ces trois cantates-là sont des œuvres du début de la maturité de Bach, quand il arrive à Weimar. Probablement pas écrite sur commande, la première est une cantate profane pour soprano, Weichet nur, betrübte Schatten, BWV 202, qu’on pourrait classer dans le registre des pastorales à la française, dans laquelle Bach fait dialoguer magnifiquement la voix et le hautbois. Et ce dialogue entre voix et instrument s’élargit dans la cantate Tritt auf die Glaubensbahn, BWV 152, avec, d’une part, la soprano et le baryton-basse et, d’autre part, un quatuor instrumental des plus originaux pour l’époque (hautbois, flûte à bec, viole d’amour et viole de gambe). Le programme se clôt par une autre cantate religieuse, Mein Herz schwimmt im Blut, BWV 199, pour soprane, cantate très dansante qui fait la part belle, une fois encore au hautbois et aussi à la viole (notamment dans une superbe partie soliste qui en fait une troisième voix). Dans ce programme soigneusement composé, Carolyn Sampson et Andreas Wolf exploitent avec sûreté les richesses harmoniques et expressives de ces trois pièces qui annoncent les grandes cantates de Leipzig : maîtrise technique, belle diction, et une approche dramaturgique qui évite l’écueil d’une trop grande austérité et celui, si tentant, de les interpréter comme des opéras. Un programme subtil, tout en dialogues, dans lequel le Freiburger Barockorchester conduit du violon par Petra Müllejans soutient les deux chanteurs avec fluidité et énergie.
Albéric Lagier

Cantates "Weichet nur, betrübte Schatten" BWV 202 ; "Tritt auf die Glaubensbahn" BWV 152 ; "Mein Herz schwimmt im Blut", BWV 199
Carolyn Sampson (soprano), Andreas Wolf (baryton-basse)
Freiburger Barockorchester
Direction musicale : Petra Müllejans
1 CD Harmonia Mundi 902252
1 h 03 min

mis en ligne le dimanche 16 juillet 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.