Mercredi 20 novembre 2019
Des joies et des passions
Riccardo Chailly, débutant chez Richard Strauss
Also sprach Zarathustra - Tod und Verklärung - Till Eulenspiegel - Salomes Tanz

On chercherait en vain des précédents dans la discographie de Riccardo Chailly : cet enregistrement est bien le premier du chef italien consacré à la musique orchestrale de Strauss. Étonnant quand on pense à ses années passées au Concertgebouw d’Amsterdam (orchestre straussien par excellence) et pour un chef aussi intéressé par le répertoire post-romantique. Ce sera donc à Lucerne qu’il livre enfin sa lecture de trois poèmes symphoniques, et pas des moindres. Les sceptiques se demanderont « qu’est-ce qu’une nouvelle lecture de ces pages peut encore ajouter à une discographie pleine de références ? ». Certes, Chailly reste un peu en retrait dans Zarathustra, le plus complexe des trois, ne tirant peut-être pas tout le profit des superbes couleurs proposées par les musiciens de Lucerne. Mais il est bien plus convaincant dans Mort et transfiguration, décrivant parfaitement la grande arche dramatique de l’œuvre, et dans Till Eulenspiegel, dont il réussit le mélange de moments comiques et de passages mélancoliques. Trop timide, trop pudique, pas assez sauvage, la « Danse des sept voiles » de Salomé entrée au forceps dans le programme (le minutage dépasse largement les 80 minutes) est un bonus bien anecdotique après ces deux réussites.
Pablo Galonce

Ainsi parla Zarathustra - Mort et transfiguration - Till Eulenspiegel - Danse des sept voiles de Salomé
Lucerne Festival Orchestra
Direction musicale : Riccardo Chailly
1 CD Decca 4833080
85 min

mis en ligne le dimanche 13 octobre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.