Lundi 21 septembre 2020
Dans la lignée des grands
Johann Nepomuk Hummel, l'élève de Wolfgang et l'ami de Ludwig
Hummel Piano Concertos

Johann Nepomuk Hummel (1778-1837) est un des nombreux compositeurs qui au début du XIXème siècle, suivant l’exemple de Muzio Clementi, menèrent aussi une carrière de pianiste virtuose. Il laissa plus de quatre-vingts ouvrages pour piano seul ainsi que, à partir de 1810 environ, six « grands » concertos pour son instrument. Il s’imposa déjà comme enfant prodige, et fut de 1786 à 1788 élève de Mozart à Vienne, avant d’entreprendre avec son père une vaste tournée européenne (retour à Vienne en 1793). Sa production de jeunesse s’en ressent, en particulier les deux concertos pour piano en la majeur composés avant 1800. Le deuxième est contemporain des deux premiers de Beethoven dans leur version primitive et dans la lignée de ceux de Mozart, non sans touches personnelles bien sûr. Sa brillance est annonciatrice de temps futurs, mais son finale à 6/6 s’inspire d’assez près de celui du Concerto n°15 KV 450 de Mozart. Ce concerto  fut « découvert » dans les années 1960 dans  les archives d’une descendante du compositeur. Il a déjà été enregistré, mais pas comme ici sur un pianoforte d’époque (un Joseph Böhm viennois de 1825). Publié par Traeg à Vienne vers 1805, le Concerto pour piano et violon opus 17 est sans doute de quelques années antérieur. Il s’ouvre par une formule rythmique typiquement mozartienne, et son Andante con moto central varie avec bonheur une sorte de chanson populaire. Interprétation très convaincante,  programme méritant plus qu’un simple détour.
Marc Vignal
 

Johann Nepomuk Hummel : Concertos pour piano WoO 24a S5 et pour piano et violon opus 17
Alessandro Commellato (pianoforte), Stefano Barreschi (violon)
La Galante ; Milano Classica
Direction musicale : Didier Talpain
1 CD Brilliant 95894
1 h 03 min

mis en ligne le vendredi 26 juin 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.